L’équilibre acide-alcalin

 

Pour que l’organisme puisse demeurer en santé, un équilibre doit être maintenu continuellement afin de préserver celle-ci et permettre un fonctionnement optimal. Le physiologiste américain Walter Cannon parlait de la « sagesse du corps » qui tente de maintenir la stabilité du milieu interne malgré les fluctuations constantes de l’environnement. Il la nomma l’homéostasie.

L’équilibre acido-basique en est un exemple, c'est-à-dire que l’organisme tente de conserver le pH idéal. Le taux d’acidité ou d’alcalinité dépend de la concentration d’ions d’hydrogène d’une solution. Une échelle de mesure de pH (potentiel hydrogène) a été établie. Cette mesure va de 1 à 14. 1 est extrêmement acide, 14 est extrêmement alcalin et 7 représente la neutralité. Le pH sanguin est environ à 7.4 donc légèrement alcalin. L’organisme tentera toujours de maintenir ce niveau puisqu’une variation minime peut être dramatique et causer la mort.

L’alimentation joue un rôle important dans cet équilibre. Le but de s’alimenter est de nous apporter l’énergie et les matériaux afin de pouvoir nous maintenir en vie. L’organisme doit donc métaboliser les aliments et lorsqu’ils sont transformés, ceux-ci laissent des résidus acides ou alcalins. C’est avec l’indice P.R.A.L. (potential renal acid load) que se mesure les résidus d’acidité ou d’alcalinité. Lorsque les personnes ont un pH plutôt acide, l’organisme puisera dans ses réserves alcalines, soit les os et les dents! Elles agiront comme tampon pour neutraliser les acides et maintenir l’équilibre. Le danger, c’est que l’organisme se déminéralise si l’alimentation n’apporte pas suffisamment de minéraux alcalins. Résultat : fatigue, problèmes articulaires, augmentation de l’inflammation, diminution de la densité osseuse, fragilité des os et même l’ostéoporose ! Sachant que l’alimentation nord-américaine est plus acidifiante qu’alcalinisante, je conseille aux gens qui veulent prévenir une déminéralisation et autres problèmes de santé d’avoir un régime alimentaire apportant environ 70% d’aliments laissant un résidu alcalin et 30 laissant un résidu acide.

Selon plusieurs experts qui étudient l’effet sur la santé de la consommation des fruits et de légumes, ceux-ci démontrent que plus nous consommons des aliments alcalins, plus la densité de la masse osseuse est élevée.

Jean-François Dubois, N.D., S.E.S.
Publié le: 08/11/2008