La carence en sélénium reliée à la dépression 

Des chercheurs de l’Université de Reading, en Angleterre, ont montré que les personnes qui présentent de faibles quantités de sélénium dans leur organisme, sont plus touchées par la dépression. Ce phénomène s’observe plus particulièrement chez les personnes âgées. C’est ce que nous apprend la revue Gerontology du 8 mai, 2008. 

Après que ces personnes eurent reçu un supplément de sélénium durant un certain temps, les chercheurs ont constaté une augmentation significative de leur niveau de sélénium dans le sang, en même temps qu’une réduction marquée de leurs symptômes dépressifs. 

Le manque de sélénium n’est probablement pas l’unique carence nutritionnelle rencontrée chez les personnes dépressives. Beaucoup d’autres carences peuvent sans doute être cause. En fait, les personnes touchées par la dépression sont probablement carencées en plusieurs nutriments. On peut penser que si ces carences sont comblées, ces personnes pourraient plus facilement surmonter leur dépression, qu'elles soient âgées ou jeunes. 

 

 

 

 

Guy Bohémier, N.D.
Publié le: 01/05/2016