Hot dog et cancer

 

Le journal Los Angeles Times a publié une étude de l’Université de la Californie menée auprès de 232 enfants. Or, la conclusion est claire : des enfants qui consomment plus de 12 hot-dogs par mois présentent neuf fois plus de risques d’être atteints de leucémie (le cancer du sang).

Le docteur Joseph Ayoub, de l’Hôpital Notre-Dame, affirme que de plus en plus d’études confirment que le gras animal est cancérigène. Bien manger et faire des choix alimentaires réfléchis peuvent nous éloigner du cancer…

On préserve la viande comme la saucisse et les charcuteries avec des nitrates pour éviter l’émergence de bactéries et bannir les cas d’empoisonnement. Cependant, les nitrates produisent des nitrites et ces derniers sont cancérigènes.

Il est aussi démontré que la salade, les fruits frais et les légumes diminuent le risque du cancer.

Les naturopathes qui font partie du Collège des Naturopathes du Québec, pratiquant l’approche hygionomiste, prônent la bonne alimentation, un des facteurs naturels de santé. Nous croyons fermement qu’en respectant les facteurs de naturels de santé, nous aidons notre organisme à s’autoguérir et à se maintenir en santé.

François Farès, N.D., PhD.
Publié le: 29/11/2008