Savoir tirer son lait

 

TIRER SON LAIT OU EXPRIMER SON LAIT DANS LE JARGON DE L'ALLAITEMENT MATERNEL EST UNE HABILETÉ QUI SE DÉVELOPPE ET SE PEAUFINE AVEC L'EXPÉRIENCE. VOICI QUELQUES CONSEILS.

Il faut d'abord se fixer des attentes réalistes. En fait, ce que l'on extrait ne correspond pas à la quantité de lait produite. Il ne faut pas sous-estimer la puissance de succion d’un nourrisson. Grâce à une bonne prise au sein et à une succion efficace, le poupon exprime davantage de lait qu'un tire-lait. Mieux vaut ne pas s'alarmer si la quantité de lait est faible, car cela ne reflète en rien la réalité.

 

AVEC PLUS DE FACILITÉ

Pour tirer son lait, il existe diverses manières de faire : à la main, avec un tire-lait manuel ou même avec un tire-lait électrique simple au double. Mais avant de parler de ces modes d'extraction, parlons de trucs pour se faciliter la tâche. Afin de déclencher le réflexe d'éjection du lait qui est essentiel à l'expression, vous pouvez penser à bébé lors de cette manœuvre, sentir un de ses vêtements ou bien même regarder une photo de lui. Ce préambule, si vous êtes aussi détendue et dans un environnement calme, vous aidera dans votre tâche.

D'ailleurs, plusieurs moments dans votre journée sont propices à l'expression de votre lait. Le matin, à cause du fort taux de prolactine présent dans votre corps, vous permettra de récolter davantage de lait. À cause du réflexe d'éjection, vous pouvez aussi tirer votre lait immédiatement après une tétée ou sur un sein pendant que bébé tète à l'autre, car une fois bien enclenchée, l'éjection du lait en sera facilitée. Sinon, un autre bon moment est lorsque le bébé saute une tétée. Finalement, vous pouvez inscrire dans votre horaire un moment précis d'extraction créant ainsi un boire artificiel. Votre production lactée s'ajustera en conséquence. Un sein n'est pas un entrepôt de lait, mais bel et bien une usine en constante production!

Vous savez maintenant quand tirer votre lait afin de le redonner à votre bébé. Toutefois, sachez que cela peut être utile pour vous également dans le cas où vous voudriez maintenir ou même augmenter votre production lactée, pour une soirée sans bébé, le retour au boulot, dans le cas de mamelons plats ou ombiliqués ou pour soulager un sein engorgé ou endolori.

 

LA MAIN À LA PÂTE

Parlons maintenant des modes d'extraction. Si vous souhaitez tirer votre lait de temps en temps, pour vous soulager, pour une sortie ou simplement pour préparer la nourriture de votre bébé (céréales), l'expression manuelle vous conviendra.

D'ailleurs, voici un tableau résumé des temps de conservation selon le mode.

Quelques faits intéressants à souligner en ce qui a trait à l'usage du lait exprimé :

  • Vous pouvez congeler votre lait dans des sacs à cet effet ou sinon utiliser des sacs de plastique propre à la congélation (doublez-les). Notez-y la date de l'extraction. Sinon, vous pouvez toujours utiliser le système de congélation Milk Trays. Ce système remplace les sacs jetables et permet de congeler le lait en bâtonnets de 1 once (16 bâtonnets par boîte) pour ainsi utiliser que la quantité nécessaire et éviter le gaspillage de cet or blanc.
  • Pour le décongeler, immergez votre sac de congélation dans de l'eau fraîche.
  • Vous pouvez tiédir votre lait dans de l'eau chaude,  à l’aide d’un chauffe-biberon, mais surtout pas au micro-ondes.
  • Le lait maternel peut être tiédi à deux reprises si bébé ne l'a pas tout consommé.
  • Une autre façon de recueillir davantage de lait est de glisser le dispositif Milk Saver dans son soutien-gorge afin de permettre la cueillette de lait maternel qui aurait plutôt été absorbé dans une compresse. Le lait recueilli peut ensuite être conservé de la façon dont il se doit.

VITESSE GRAND V

Maintenant, si vous désirez opter pour une solution plus rapide, mais encore assez économique, choisissez un tire-lait manuel (entre 30 et 100 $ environ). Cette option est pratique si vous souhaitez exprimer votre lait de façon occasionnelle pour une sortie ou toute autre séparation momentanée. Sinon, pour une solution encore plus efficace et rapide, mais beaucoup plus onéreuse, vous pourriez choisir un tire-lait électrique (automatique ou semi-automatique) simple (entre 60 et 200 $ environ) ou double (entre 100 et 400 $ environ). Cette dernière option est idéale dans le cas d'une séparation prolongée d'avec son enfant (maladie, hospitalisation, retour au travail, etc.), un enfant prématuré qui ne prend pas encore le sein ou pour faire du tire-allaitement. Bref, l'usage de cet appareil s'avère efficace et utile dans le cas où vous devez tirer votre lait sur une base régulière, et ce, plusieurs fois par jour. Une petite mise en garde avant de vous procurer un dispositif du genre : évitez les modèles qui s'apparentent à une poire (klaxon) ou cylindrique; ils ne feront que blesser vos seins. Ces quelques marques de commerce sont généralement recommandées dans le milieu : Ameda-Egnell (Hollister), Avent et Medela.

Il existe un accessoire fort utile sur le marché qui permet aux mères d’avoir les deux mains libres lors de l’extraction du lait. Il s’agit du Pump Ease. Ce support en textile extensible permet de maintenir la ou les téterelles du tire-lait en place tout au long de la manœuvre. Cela ressemble drôlement à un soutien-gorge avec deux incisions pour y entrer les coupoles.

 

SOLUTION ÉCONOMIQUE

Pour sauver quelques sous, vous pourriez utiliser le tire-lait d'une parente ou d’une amie. Toutefois, sachez que vous devrez laver et stériliser toutes les pièces de l'appareil qui peuvent être en contact avec le lait avant de l’utiliser. Sinon, autre solution économique, vous pourriez opter pour la location d'un tire-lait électrique en pharmacie ou dans une boutique spécialisée telle que Mère Hélène, moyennant quelques dollars quotidiennement. Or, sachez qu’il vous faudra vous procurer les pièces à usage personnel pour faire fonctionner le tire-lait (entre 35 et 75 $ environ). 

En guise de conclusion, tout comme pour une tétée, vous ne devriez pas ressentir de douleur lors de l'utilisation du tire-lait. Si c'est le cas, faites comme avec votre enfant; rompez la succion et replacez-vous confortablement. N'oubliez pas qu'exprimer son lait requiert une phase d'apprentissage. Ne vous découragez pas si la quantité de lait obtenue est minime. Ne cessez surtout pas d'allaiter en pensant que vous ne produisez pas suffisamment de lait. Cela n'est pas représentatif de votre production lactée. Sur ce, expérimentez ces diverses formes d'expression du lait et choisissez celle qui vous convient à vos besoins.

 

 

 


Publiť le: 17/06/2014