Vitamines et cancer - Évaluation d’une recherche

 

Il y a trois ans les résultats d’une recherche scandinave ont fait beaucoup de bruit : elle affirmait que la consommation de vitamine A augmentait le risque de cancer du poumon chez des fumeurs.

Une recherche plus récente affirme que consommer des vitamines C, E et A (sous forme de bêta carotène) ne réduit pas le risque de cancers divers.

Les recherches sur l’effet de produits naturels sont souvent conduites par des scientifiques qui connaissent leur domaine mais ne font pas les distinctions que les naturopathes appliquent.

En examinant cette recherche de plus près, on comprend pourquoi ils arrivent à de pareilles conclusions.

 

Vitamines E, C, Beta Carotène

Certains chercheurs ont conclu que la vitamine E et la vitamine C sont inefficaces, inutiles pour prévenir les troubles cardiovasculaires et de la prostate. (Étude de Santé des médecins II , Physician Health Survey II (PHS-II), les participants étant des médecins).

Cette conclusion est non-fondée, et pour plusieurs raisons.

Les participants prenaient chaque jour des comprimés contenant 100 % de l’apport quotidien recommandé en vitamine E,

vitamine C, beta-carotène et une multivitamine.

Ils prenaient :

vitamine E (400 IU de dl'alpha-tocopherol synthétique) prise aux deux jours

beta-carotène (50 mg Lurotin) prise aux deux jours

vitamine C (500 acide ascorbique synthétique mg) prise tous les jours

une multivitamine (Centrum Argent) prise tous les jours

ou un placebo pris tous les jours

Erreur No 1 : L’AQR est beaucoup trop bas pour obtenir des résultats.Les naturopathes expérimentés qui ont observé leur efficacité recommandent des doses beaucoup plus élevées.

Erreur No 2 : Pour être efficaces, ces vitamines doivent être prises tous les jours !

Erreur No 3 : La vitamine E était synthétique :Le dl-alpha-tocopherol est 50 % moins efficace que le d-alpha-tocopherol ! Elle doit être naturelle pour être efficace 

Erreur No 4 : Le bêta-carotène était aussi sous forme synthétique, appelée Lurotin, fabriquée par BASF, une fabrique de produits chimiques. Elle doit être naturelle pour être efficace !

(Une autre étude erronée avait conclu que les fumeurs augmentent leur risque du cancer du poumon en consommant du "beta carotène" synthétique.)

Erreur No 5 : La vitamine C était aussi de l’acide ascorbique synthétique. Elle doit être naturelle pour être efficace !

Erreur No 6 : La multivitamine Centrum Argent était un produit bas de gamme composé aussi de vitamines synthétiques. Les conclusions de cette étude doivent donc être rejetées car les protocoles appliqués étaient inefficaces à la base. 

De nombreuses recherches ont déjà démontré que les gens qui  consomment des régimes riches en vitamines E et C ont un risque inférieur de troubles cardiovasculaires et de cancer de la prostate, de la vessie et du poumon. Voilà des précisions qui font toute la différence !

 

Jacques Lalanne
Publié le: 08/01/2013